IL FAUT EN FINIR AVEC LE DÉCOURAGEMENT ET LE DÉNIGREMENT

Posted by Ibrahim Zakari

IL FAUT EN FINIR AVEC LE DÉCOURAGEMENT ET LE DÉNIGREMENT
Le Cameroun un grand pays qui mérite, que ses citoyens en finissent avec “le découragement et le dénigrement”. Pour cela, les Camerounais doivent “avoir confiance en eux, avancer, faire preuve d’audace et refuser le statu quo”.Celui qui dit croire en la “persévérance”, la “constance” et le “travail dans la durée” a “tenu bon et suivi fermement le cap” dans une année “rude, jallonnée d’épreuves de toutes sortes”. Le grand moment de notre jeune démocratie aura été également marqué, malheureusement, par la montée de divisions dont les conséquences sur notre ‘‘vivre ensemble’’ ont été perceptibles, même au sein de la diaspora Camerounaise. Les clivages politiques ne doivent pas avoir pour effet de saper notre unité : qui dénigre son pays se dénigre lui-même.
C’est fort de ce constat qu’en sa qualité de Président de la République, garant de l’unité nationale, Son Excellence Monsieur Paul Biya a décidé d’organiser le Grand dialogue national.
Cette initiative, faut-il le rappeler, qui est fondée sur ce que nos traditions Africaines ont de plus précieux, est la traduction de sa politique d’ouverture et de sa volonté toujours affirmée d’œuvrer à la préservation de la paix sociale dans le respect des différences des uns et des autres et ainsi, de semer les germes du pardon. Il s’agit de favoriser la communion des esprits pour un idéal commun, le développement de notre cher Cameroun .
Il revient alors à l’ensemble des filles et des fils du Cameroun de soutenir cette action essentielle en tournant la page , afin de permettre à notre pays de poursuivre sa marche vers la croissance économique et le progrès social. La matérialisation de cette noble ambition nécessite l’affirmation de la convivialité, de la fraternité et du partage de l’esprit patriotique, valeurs essentielles pour sauvegarder notre patrimoine commun : le Cameroun Éternel.