NOUVEAU DISPOSITIF POUR LA PROMOTION DES ÉCHANGES COMMERCIAUX CAMEROUN -ESPAGNE.

Posted by Ibrahim Zakari

NOUVEAU DISPOSITIF POUR LA PROMOTION DES ÉCHANGES COMMERCIAUX CAMEROUN -ESPAGNE.
La Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services d’ Espagne au Cameroun (CCISEC) vient d’être officiellement lancée à Douala ,avec compétences juridiques dans La CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale) qui est un groupe d’Etat africain créé en 1983 (comprend dix Etats membres : la République d’Angola, la République du Burundi, la République du Cameroun, la République Centrafricaine, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, la République Gabonaise, la République de Guinée Equatoriale, la République Démocratique de Sao Tome & Principe et la République du Tchad). La Chambre a été fondée par l’appui du Gouvernement Camerounais, sous l’impulsion du Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Paul Biya, et le Centre de Commerce Extérieur et des Relations Extérieures . «L’idée de créer la CCISEC est venue de la demande des entreprises Camerounaises et espagnoles d’avoir un point d’entrée unique pour pouvoir répondre aux attentes et interrogations des investisseurs», . Etre membre de La Chambre vous donne accés aux 6.000 entreprises qui font partie du réseau des Chambres Européennes. La CCISEC a été présentée lors du forum d’affaires, organisé le 28 avril à Madrid entre le Centre de Commerce Extérieur et des Relations Extérieures, et le patronat et espagnol, en présence de plusieurs autorités administratives et investisseurs étrangers. . La Chambre a pour objectif d’être «le pont commercial entre les deux pays», . Le plan d’action de la CCISEC s’articule autour de quatre axes principaux. La Chambre de commerce d’Industrie et de Services d’Espagne au Cameroun s’emploiera à fournir aux chefs d’entreprises de part et d’autre l’information dont ils ont besoin pour investir. Elle devrait également développer des services d’appui aux entreprises qui veulent s’ouvrir à l’international, quelle que soit leur taille. Il est également question de favoriser la conclusion d’accords de partenariat avec différents organismes. La nouvelle structure envisage d’organiser six rencontres sectorielles par an. Les Pots de l’Amitié, à l’échelle des pays de l’Afrique Centrale ont lieu tous les deux mois, toujours le deuxième mardi. Ces rencontres faciliteront le networking dans un environnement professionnel, mais offrent aussi l’occasion aux participants de partager leurs projets, échanger de nouvelles idées ainsi que des contacts professionnels. Les déjeuners de l’Innovation, la progression et des nouvelles technologies, sont un point de rencontre et de référence pour la diffusion et la sensibilisation de l’innovation dans le milieu entrepreunarial. Son objectif : promouvoir l’innovation en tant que facteur clé du succès dans la compétitivité des entreprises. Ils se distinguent par la participation d’intervenants d’une grande pertinence et d’une importante projection commerciale qui expose des cas pratiques directement applicables aux besoins des entreprises. Un ministre camerounais devrait présenter aux investisseurs espagnols, et vice-versa, les différentes opportunités d’investissement du secteur dont il a la responsabilité. Le conseil d’administration de la Chambre est composé des membres fondateurs tandis que le comité directeur est formé de professionnels. Quant au financement, il provient des cotisations. La CCISEC devrait compter d’ici fin 2020 plus de 200 entreprises Camerounaises et espagnoles. L’objectif est d’atteindre à moyen terme 2.000 adhérents. «Le conseil dirigeant se réunit une fois par semaine et tous les actes de gestion sont inscrits au registre national des associations». La CCISEC, dont la présidence d’honneur sera assurée par l’ambassadeur , d’Espagne à Yaounde , est appelée à interagir avec bon nombre d’institutions publiques et privées. Elle va noué un partenariat avec l’Agence Camerounaise des investissements (API), le service économique de l’ambassade du Cameroun à Madrid, les patronats espagnols et camerounais … D’autres institutions figurent parmi les partenaires de la CCISEC telles que les organisations professionnelles espagnoles, les patronats régionaux…
Le Gouvernement camerounais, tient à rassurer ses nombreux partenaires, sur la fiabilité et la crédibilité de la destination Cameroun. Notre pays compte mettre à profit ses 1800 km de frontières, 400 km d’ouverture sur la mer et ses 300 millions de consommateurs à travers le monde, et continuer d’être un pôle de référence dans la sous-région Afrique-Centrale et sur le continent.